La plus belle ville du monde

honfleur
Album : honfleur

57 images
Voir l'album

Bah oui c’est pour moi la plus belle ville du monde. J’ai eu un véritable coup de foudre il y a plus de 15 ans et il n’y a pas un autre endroit sur terre où je voudrais vivre. Cette ville embellit chaque année c’est un bonheur de la voir évoluer.

Publié dans : Non classé | le 14 juillet, 2016 |Pas de Commentaires »

Hector, Gina et co

Depuis que les pesticides sont interdits dans la Baie de Seine, nous sommes envahis par les moustiques. Alors j’ai installé il y a quelques mois une moustiquaire à ma fenêtre. Tout allait bien jusqu’à ce qu’un jour je découvre deux gros trous dedans.

La vache, ils sont voraces, cette année, les moustiques !

Je commençais à élaborer un système de moustiquaire en grillage métallique lorsqu’un soir en allant me coucher, je me retrouve nez à nez avec un goéland en train de picorer la moustiquaire.

Bon, bah voilà l’explication des trous.

Je tape à la vitre pour le faire partir. Nullement effarouché, il continue à bouffer la moustiquaire. J’ouvre la fenêtre et j’arrache le tissu, pensant que cela suffirait. Tu parles ! ça l’a vexé, il m’a regardé et a poussé un cri d’indignation qui m’a foutu les jetons. J’ai refermé vite fait la fenêtre. Il s’est mis à taper des pieds, enfin des pattes. J’ai descendu le store et je suis allée me coucher.

Le lendemain à 6h, il s’est vengé en tapant au carreau. Et depuis ce jour, tous les matins, il toque à ma vitre avec une régularité de métronome. Le soir, il arpente la gouttière de long en large.

J’ai demandé de l’aide pour trouver un appareil pour le chasser : 400 euros. Et ça ne fait même pas fuir les moustiques pour ce prix là ! Bah oui, parce que maintenant, il me faut un truc anti-moustique ET anti goéland. ça va pas être simple…

Il commence à m’énerver, cet oiseau de malheur, je vais lui coller un coup de casserole dans la tronche, ça ne va pas faire long feu.

Sauf, que le goéland est une espèce protégée… Je ne savais pas. Bah oui, faut connaître son ennemi, je me suis rencardée sur le sujet. Pour aimer autant mon toit, il a du faire un nid et ça correspond à la période où il est arrivé. Ils pondent leurs œufs au mois de mai. Pendant la nidification, interdiction de les tuer ou de les toucher.

Je prends donc mon mal en patience et j’ai baptisé le goéland : Hector.

Je ne suis pas la seule dans la famille à  baptiser de drôles de bestioles qui s’invitent à la maison. En allant visiter mes grands parents à Oléron, mon grand père me met en garde : Fais attention à la grenouille.

Ah ?

Je m’attendais à voir une grenouille dans un bocal avec une échelle.

Non, j’ai découvert, une rainette sur la fenêtre (décidément) avec une gamelle d’eau saumâtre sur le rebord. Dans la maison, pas dehors !

Mon grand-père est allé naturellement prendre un escargot dans le jardin, il a enlevé la coquille avec une pince à épiler et a présenté la cagouille à la grenouille qui l’a gobé d’un coup. J’étais sidérée.

Et la gamelle? Elle boit dedans ? Tu pourrais changer l’eau.

Non, c’est sa piscine, elle patauge dedans.

Ok, je n’ai rien dit.

Et elle s’appelle comment, ta grenouille ?

Gina

Et celle-ci ? C’est Lolobrigida ?

Quoi ?

Bah oui, il y en a une autre.

Tiens, d’où sort-elle, celle-là ?

Elle est toute maigrichonne, elle a du sentir que la nourriture était abondante ici, alors elle se radine.

Continues comme ça pépé et à Noel, on mangera des cuisses de grenouilles, t’es parti pour faire un élevage.

Je me demande ce que je vais trouver quand j’irais chez mon père…

100_2587100_2591 100_2595

Publié dans : Non classé | le 21 juin, 2015 |Pas de Commentaires »

Pas si vite !

J’ai très vite compris dans la vie qu’il fallait d’abord compter sur soi pour avancer et pour cette raison, depuis que les MOOC (Massive Open Online Course) existent, je mets un point d’honneur à me former chaque année. D’autant que dans mon domaine professionnel, vous avez à peine fini une formation qu’elle est déjà obsolète. Et oui, l’informatique va très vite. Cette année, je suis le MOOC de ANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information) sur la cybersécurité, sujet oh combien d’actualité, surtout pour un DSI. 200h de cours, j’en suis à la 37è et je viens de terminer le module sur la cryptographie avec un goût de trop peu.

Je décide alors d’approfondir le sujet et comme toujours, Google est mon ami, je tombe sur un article wiki concernant la cryptographie quantique. Ah, ça devient très intéressant. J’ai déjà des notions de physique et d’informatique quantique, disons que je connais le qbit et les principes de fonctionnement des photons (en gros), d’ailleurs un grand merci à José Rodrigues Dos Santos, et son livre, La formule de Dieu, si j’avais eu un professeur de physique comme lui….Bref, revenons à nos moutons, j’ai buggé quand j’ai lu que « Le protocole de cryptographie quantique est entièrement fondé sur les propriétés quantiques des photons polarisés. Il est indispensable de connaître et comprendre ces propriétés pour comprendre la cryptographie quantique » J’ai beau avoir des notions en physique quantique, quand on me dit que La polarisation est une propriété qu’ont les ondes vectorielles (ondes qui peuvent osciller selon plus d’une orientation) de présenter une répartition privilégiée de l’orientation des vibrations qui les composent, là, il y a comme un blanc devant mes yeux, puis quand je continue car je suis du genre tenace et que je vois des formules avec des cosinus & co, là, je me dis que je vais continuer ma formation de base et que je ne vais pas mettre la charrue avant les boeufs. Va pas trop vite, Alex !

Publié dans : Non classé | le 1 novembre, 2017 |Pas de Commentaires »

La phrase du jour

Avant de partager la richesse, il faut commencer par la produire.

Luc Ferry

Publié dans : Non classé | le 8 janvier, 2017 |Pas de Commentaires »
12345...73

blagues1 |
isafen-n- tudert |
Finger Tricks |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humour drake et cie
| estherzambo
| Minimax03